RV et espace patients

questions pratiques

RV et espace patients

Batnae municipium in Anthemusia conditum Macedonum manu priscorum ab Euphrate flumine brevi spatio disparatur, refertum mercatoribus opulentis, ubi annua sollemnitate prope Septembris initium mensis ad nundinas magna promiscuae fortunae convenit multitudo ad commercanda quae Indi mittunt et Seres aliaque plurima vehi terra marique consueta.

Accedat huc suavitas quaedam oportet sermonum atque morum, haudquaquam mediocre condimentum amicitiae. Tristitia autem et in omni re severitas habet illa quidem gravitatem, sed amicitia remissior esse debet et liberior et dulcior et ad omnem comitatem facilitatemque proclivior.

Incenderat autem audaces usque ad insaniam homines ad haec, quae nefariis egere conatibus, Luscus quidam curator urbis subito visus: eosque ut heiulans baiolorum praecentor ad expediendum quod orsi sunt incitans vocibus crebris. qui haut longe postea ideo vivus exustus est.

Titre en  [Titre 3] 

Batnae municipium in Anthemusia conditum Macedonum manu priscorum ab Euphrate flumine brevi spatio disparatur, refertum mercatoribus opulentis, ubi annua sollemnitate prope Septembris initium mensis ad nundinas magna promiscuae fortunae convenit multitudo ad commercanda quae Indi mittunt et Seres aliaque plurima vehi terra marique consueta.

Accedat huc suavitas quaedam oportet sermonum atque morum, haudquaquam mediocre condimentum amicitiae. Tristitia autem et in omni re severitas habet illa quidem gravitatem, sed amicitia remissior esse debet et liberior et dulcior et ad omnem comitatem facilitatemque proclivior.

Incenderat autem audaces usque ad insaniam homines ad haec, quae nefariis egere conatibus, Luscus quidam curator urbis subito visus: eosque ut heiulans baiolorum praecentor ad expediendum quod orsi sunt incitans vocibus crebris. qui haut longe postea ideo vivus exustus est.

Voir aussi…

Déroulement d’un traitement

questions pratiques

Les différentes étapes d’un traitement d’orthodontie

Diagnostic, plan de traitement et devis

La 1ère consultation permet d’établir le diagnostic orthodontique et le plan de traitement le cas échéant. 

Le Dr Antoine Gourdin traite les très jeunes enfants uniquement s’ils ont la maturité suffisante pour accepter la contrainte d’un appareil orthodontique, aussi léger soit-il, en général pas avant les 7 ans de l’enfant.

Un devis est établi et le patient est invité à reprendre contact s’il souhaite faire le traitement.

Le Dr Antoine Gourdin vérifie que la situation dentaire permet l’appareillage, dans le cas contraire, une visite chez le dentiste traitant sera nécessaire avant toute pose d’appareil. 

Prises d’empreintes numériques

Une fois le traitement accepté, les empreintes numériques afin de commander les éléments composant l’appareil sont réalisées au cabinet. 

Pose de l’appareil

La pose de l’appareil s’effectue ensuite en un seul rendez-vous s’il s’agit d’un appareil amovible ou de gouttières transparentes, en deux rendez-vous s’il s’agit d’appareil multi-bagues. A cette occasion, les consignes d’hygiène de la bouche et d’entretien de l’appareil seront communiquées au patient.

L’appareil est composé d’éléments précieux et fragiles, le patient doit en prendre soin et éviter les comportements risquant de détériorer l’appareil (croquer des aliments très durs ou faire des sports violents) 

Suivi

Les rendez-vous suivants permettent de contrôler le déroulement du traitement, ainsi que la situation dentaire.

Le Dr Antoine Gourdin est tenu de signaler les risques qu’encourt le patient (traitement prenant du retard) si son hygiène en bouche n’est pas satisfaisante (dents insuffisamment brossées entrainant inflammation de la gencive)

Débaguage et Contention

La séance de débaguage dure 45 minutes.
La seconde phase du traitement commence pour l’adolescent et l’adulte, il s’agit de la phase dite de “contention” permettant de stabiliser le traitement par la pose d’un fil de métal extrêmement fin, collé de façon durable à l’intérieur des dents.

La contention dont le prix a été inclus dans le devis de départ, est posée lors du débaguage.

Nous surveillons la contention pendant un an, ce qui permet de vérifier en même temps l’apparition des dents de sagesse chez les patients adolescents.

Voir aussi…

Pourquoi l’orthodontie ?

QUESTIONS SUR L’ORTHODONTIE

Pourquoi l'orthodontie ?

Les dents mal positionnées dans une mâchoire présentent des risques à moyen ou long terme

Lorsque des dents se chevauchent ou lorsqu’il existe un écart important entre les mâchoires, elles peuvent compliquer la mastication, la déglutition ou la phonation, la respiration, provoquer une usure prématurée des dents ou menacer l’articulation temporo mandibulaire.

Des dents qui ne sont pas alignées, ou qui se chevauchent, sont difficiles à nettoyer.  Cela peut provoquer une carie ou une inflammation chronique de la gencive qui à terme, menace la santé des dents.

Le triple rôle de l’orthodontie :
Esthétique, fonctionnel et préventif

Un traitement orthodontique permet l’alignement des dents de chaque mâchoire afin que toutes les fonctionnalités de la bouche soient optimales.

Des dents bien alignées se nettoient correctement ce qui permet d’éviter les caries ou inflammation des gencives.

Les mâchoires qui s’emboitent correctement permettent d’éviter les usures prématurées de l’émail des dents.

Enfin, l’alignement des dents renforce l’esthétique du sourire et l’harmonie du visage.

A quel âge doit-on consulter ?

L’enfant traverse différentes étapes de développement lors de sa croissance, 3 moments clés permettent à l’orthodontiste d’intervenir de façon efficace, de 7 à 8 ans, de 9 à 10 ans et de 10 à 13 ans.

L’adulte peut être traité tout au long de sa vie, que ce soit de sa propre initiative ou suite à la recommandation d’un médecin, un traitement peut s’avérer indispensable à n’importe quel âge, que ce soit pour des raisons fonctionnelles ou esthétique, ou de prévention de la santé bucco dentaire

Information importante : La prise en charge par la sécurité sociale s’effectue si le traitement est commencé avant les 16 ans de l’enfant.

Autres fiches

Coût du traitement

questions sur l’orthodontie

Coût du traitement

Le cabinet est conventionné. Les honoraires sont libres pour les traitements d’orthodontie.

Le coût d’un traitement d’orthodontie dépend de plusieurs facteurs :

  • la complexité du cas
  • l’âge du patient
  • la durée du traitement
  • le type d’appareils utilisés

Dès la première consultation le praticien définit un plan de traitement, sa durée et son coût. Un devis signé par le praticien est remis au patient avant toute prise de décision. Ce devis sera à signer par le patient avant le début de traitement.

Modalités de paiement :

Les paiements s’effectuent par chèques ou par prélèvement bancaire, l’équipe est à la disposition des patients pour organiser les versements, que ce soit par chèque ou prélèvement bancaire.

La sécurité sociale et les mutuelles ne remboursent pas le praticien. Il incombe au patient de financer son traitement et de percevoir les remboursements de la sécurité sociale et des mutuelles le cas échéant.

Remboursements :

L’équipe se tient à la disposition du patient pour expliquer les modalités de prise en charge par la sécurité sociale et les mutuelles, et pour lui fournir tous les justificatifs nécessaires.

Concernant les enfants :

La prise en charge par la sécurité sociale, soumise à une entente préalable pour tout traitement commencé avant l’anniversaire des 16 ans est de 193€ par semestre.

La plupart des mutuelles participent en partie au coût des traitements orthodontiques, parfois en totalité.

Concernant les adultes :

La sécurité sociale ne prend aucun frais en charge à partir de 16 ans, sauf un remboursement (193€ au total) en cas de traitement comprenant une chirurgie ortho-gnathique. Dans ce cas, certaines mutuelles peuvent participer au coût du traitement orthodontique.

Les remboursements étant différents d’une mutuelle à l’autre, il convient de se rapprocher de la mutuelle l’établissement du devis pour déterminer le montant de la participation personnelle du patient.

Le cabinet Orthomonceau du docteur Antoine Gourdin est conventionné avec les organismes de l’Assurance Maladie (Caisse Générale). Le Docteur Antoine gourdin est conventionné avec honoraires libres. Le cabinet Orthomonceau est membre d’une association de gestion agréée (AGA).

Autres fiches

L’orthodontie de l’enfant

QUESTIONS SUR L’ORTHODONTIE

L'orthodontie de l'enfant

Enfants : A quel âge consulter et traiter ?

Entre 7 et 8 ans, afin d’intervenir précocement si l’enfant présente un décalage important, ou une malformation, au niveau de ses mâchoires, ou pour traiter les habitudes déformantes comme la succion du pouce.

Entre 9 et 10 ans, avant la poussée de croissance liée à l’adolescence afin de contrôler l’évolution des dents définitives et de commencer à traiter rapidement et facilement des problèmes comme les «inclusions» (dent définitive coincée dans l’os et qui ne fait pas tomber la dent de lait) ou tout autre trouble de développement des mâchoires.

Entre 10 et 13 ans, permet d’organiser le traitement principal lorsque les dents définitives sont toutes présentes.

Il est primordial de commencer le traitement principal au bon moment. Si les dents définitives ne sont pas encore sorties le traitement sera plus long.

Si le traitement débute trop tard par rapport à la croissance osseuse, le traitement sera plus long et plus lourd, et donc mal toléré au bout d’un certain temps par l’adolescent.

Information importante : La prise en charge par la sécurité sociale s’effectue si le traitement est commencé avant les 16 ans de l’enfant.

Autres fiches

L’orthodontie de l’adulte

QUESTIONS SUR L’ORTHODONTIE

L’orthodontie de l’adulte

Que ce soit à l’âge adulte ou dès l’enfance, les dents peuvent avoir une mauvaise position pour diverses raisons : l’hérédité, la forme des dents, un trouble de croissance ou une habitude déformante comme une mauvaise position de la langue ou la succion du pouce pendant l’enfance.

Vers la quarantaine on observe de légers mouvements des dents vers l’avant même chez les adultes appareillés pendant l’enfance. Ces mouvements naturels peuvent provoquer de véritables désordres dans l’alignement des dents.

Egalement, l’apparition de dents de sagesse qui vont pousser les dents vers l’avant, ou la perte d’une dent qui va créer de l’espace, finissent par dégrader l’apparence du sourire.

Si ces désordres dans l’alignement des dents à première vue ne compromettent que l’esthétique du sourire, ils risquent d’altérer à terme les fonctions essentielles de la bouche, la conservation des dents, la santé des gencives et l’articulation des mâchoires.

Et les déséquilibres dans la position des dents et de la mâchoire ne font que s’aggraver avec le temps.

L’objectif d’un traitement d’orthodontie est en effet de corriger les mauvaises positions des mâchoires et des dents dans un but aussi bien esthétique que fonctionnel.

Les dents ayant toujours la capacité à se déplacer, l’orthodontie se pratique à tout âge en utilisant différentes techniques d’appareils avec bagues ou amovibles, visibles ou invisibles, (techniques Invisalign® ou linguale) selon le cas et les préoccupations esthétiques de chacun.

Orthodontie esthétique adulte

Un joli sourire :
une confiance en soi accrue,
une meilleure relation aux autres

Les dents mal alignées qui avancent se chevauchent ou sont trop espacées peuvent nuire à  l’harmonie du sourire allant jusqu’à empêcher certaines personnes de sourire.

Or l’importance du sourire dans la relation aux autres n’est plus à démontrer et posséder un joli sourire augmente la confiance que l’on a en soi.

Chacun de nous peut maintenant espérer améliorer son sourire à tout âge. Avec les nouveaux appareils invisibles (Invisalign®) ou discrets (lingual) et les nouvelles technologies qui réduisent la durée des traitements, diminuent la gêne et l’inconfort en bouche, le nombre d’adultes qui entreprennent un traitement est en augmentation.

Mais la vocation de l’orthodontie n’est pas seulement esthétique, la fonctionnalité de la bouche et des mâchoires dépend véritablement du bon alignement des dents.

Orthodontie fonctionnelle adulte

Pour préserver ses dents,
sa santé bucco-dentaire et articulaire
  • Situations à risque :

Les dents qui se chevauchent sont moins accessibles au brossage, de la plaque peut se développer sur la dent et sous la gencive, détériorer l’os et causer à terme la perte de la dent.

Les dents qui s’emboîtent mal les unes avec les autres (lors de la mastication par exemple) peuvent s’user prématurément, or une dent usée est une dent irrémédiablement fragilisée.

Les dents qui s’emboîtent mal les unes avec les autres peuvent également déclencher des douleurs articulaires au niveau des mâchoires. La mastication et la déglutition se compliquent, des tensions musculaires accompagnées de douleurs et de l’arthrose se développent, il arrive même que des acouphènes apparaissent.

Les dents qui avancent trop en avant risque plus fréquemment de se fracturer en cas de choc (particulièrement chez les enfants) leur reconstitution restera difficile et comme la dent usée, la dent fracturée est irrémédiablement fragilisée.

  • Solutions apportées par l’orthodontie :

L’orthodontie en alignant correctement les dents permet une bonne hygiène dentaire : des dents bien alignées retiennent moins de plaque dentaire, elles sont surtout plus accessibles au brossage et au détartrage.

Le risque de carie et de destruction des tissus de soutien est de ce fait considérablement diminué.

L’orthodontie permet d’avoir une bonne occlusion sans risque d’usure pour les dents ni pour les articulations de la mâchoire.

L’orthodontie interagit avec les fonctions essentielles comme la phonation, la respiration, l’élocution et la déglutition en permettant une bonne position de la langue.

Autres fiches

Nouvelles techniques d’orthodontie invisible

questions sur l’orthodontie

Nouvelles techniques invisibles

Gouttières invisibles

Invisalign® est une technique orthodontique révolutionnaire car quasi invisible. Développée en 2001 à Santa Clara, (Californie), elle allie l’imagerie digitale en 3D, la robotique et les principes de traitement de l’orthodontie classique.

Cette technique n’utilise ni arcs, ni brackets, ni attaches mais une série de gouttières fines et transparentes, qui déplacent les dents jusqu’à leur position idéale.

Le plan de traitement effectué par l’orthodontiste à l’aide d’un logiciel complexe et extrêmement précis permet notamment de visualiser la série de mouvements que vont effectuer les dents au cours du traitement.

La série de gouttières transparentes est ensuite fabriquée individuellement et sur mesure à Santa-Clara, d’après les empreintes des dents du patient et selon le plan de traitement défini par l’orthodontiste. Invisalign® connaît un succès croissant en Amérique du Nord et en Europe.

Cette technique est pratiquée avec succès à Paris depuis 2002 par le docteur Antoine Gourdin qui obtient en 2009, en tant que praticien et conférencier la qualification Platinum, puis en 2010 et 2011, la qualification Invisalign® Platinum Elite, qualification Invisalign® la plus élevée. (5 orthodontistes en France en 2010).

Désormais les adultes n’hésitent plus à recourir à l’orthodontie pour améliorer la position de leurs dents et leur sourire.

 

Les avantages de Invisalign®

  • Les gouttières s’ôtent pour le brossage des dents.
  • L’hygiène est plus facile qu’avec les appareils à bagues classiques.
  • Plus de crainte de croquer des aliments durs ou collants pendant les repas.
  • Les gouttières sont quasiment invisibles, personne ne se doute que vous les portez.
  • Les gouttières sont confortables dès le début du traitement, le temps d’adaptation est très court
  • Elles ne gênent pas l’élocution.

A qui s’adresse Invisalign® ?

Ce traitement s’adresse aux adultes et aux adolescents.

Environ 70% des personnes ayant besoin d’un traitement d’orthodontie peuvent être traitées avec la technique Invisalign®.

Aujourd’hui, plus de 3 millions de patients dans le monde ont été traités avec succès avec cette technique.

La durée du traitement Invisalign® et son coût dépendent de la complexité du cas à traiter : en moyenne de 12 et 18 mois, et le prix se fait sur devis, entre 3800 euros et 6800 euros.

Les désignations de « Praticien Invisalign® Platinum », « Invisalign® Platinum Elite » signifient que le praticien a traité un grand nombre de patients et développé une réelle expérience dans l’utilisation d’Invisalign®.

Depuis 2008, les praticiens les plus expérimentés en Europe ont reçu une plaque distinctive Invisalign® Platinum Elite délivrée par la société Invisalign® certifiant qu’ils ont traité plus de 500 cas. Aujourd’hui seuls une dizaine de praticiens en Europe ont reçu cette distinction.

Autres fiches

La contention

QUESTIONS SUR L’ORTHODONTIE

La contention

Lorsque le traitement actif s’achève avec le débagage pour l’appareil avec bagues ou la fin du port des gouttières invisibles, commence alors la période de stabilisation des résultats, appelée contention.

Un fil fin est systématiquement collé sur la face interne des dents le jour de la fin du traitement actif. Il est souhaitable de garder ces fils en place aussi longtemps que possible, au minimum une année.

Egalement, de fines gouttières transparentes réalisées sur mesure, à porter pendant la nuit pendant un an, viennent compléter le traitement de contention avec fil collé.

Pour les adolescents et jeunes adultes, l’évolution des dents de sagesse sera ensuite systématiquement contrôlée.

Sans la contention (fil collé + gouttières) qui va les maintenir dans la bonne position, les dents auront tendance à modifier leur position avec le temps.

 

Autres fiches

Extraction et chirurgie

questions sur l’orthodontie

Extraction et chirurgie

Extraction des dents

Il arrive que des extractions de dents soient nécessaires, préalablement au traitement, si la taille des dents est trop importante par rapport au maxillaire ou si une ou plusieurs dents sont en très mauvaise position.

Ces extractions prescrites par l’orthodontiste sont effectuées par le dentiste traitant habituel.

 
La chirurgie maxillo faciale ou ortho-gnatique

Lorsque les problèmes concernent les proportions des maxillaires et que la croissance osseuse est terminée, le recours à la chirurgie maxillo-faciale (ou ortho-gnatique) en complément du traitement orthodontique peut s’avérer indispensable.

Chez l’enfant jeune, l’orthodontie d’interception résoudra la majorité des cas en profitant de la croissance osseuse de l’enfant.

Cette intervention chirurgicale demandée par l’orthodontiste fait l’objet d’une consultation préalable au traitement d’orthodontie auprès d’un chirurgien spécialisé en chirurgie maxillo-faciale.

L’intervention se pratique en clinique, sous anesthésie générale, 3 mois avant la fin du traitement d’orthodontique

 

Autres fiches